samedi 22 juin 2019

Fabrication d'une boussole avec le module HMC5883L (Arduino)


Le HMC5883L est un capteur qui permet de mesurer les 3 composantes orthogonales du champ magnétique dans lequel il se trouve (je vous l'avais brièvement présenté il y a quelques années). Dans ce billet, je vous propose la fabrication d'une boussole constituée d'un capteur HMC5883, d'un Arduino et d'un afficheur LCD de type "Nokia".

Dans le produit final, l'écran LCD affichera une flèche qui pointera obstinément vers le nord.



Le champ magnétique terrestre 

Notre planète est un gigantesque aimant: elle produit un champ magnétique. Ce champ magnétique comporte une composante verticale (orientée vers le haut si vous vous trouvez dans l'hémisphère sud, et vers le bas si vous êtes dans l'hémisphère nord) et une composante horizontale orientée vers le nord magnétique.

Le HMC5883L comporte 3 capteurs de champ magnétique: il mesure le champ magnétique dans la direction x (le sens de x est indiqué sur le capteur), dans la direction y (également indiquée sur le capteur), et dans la direction z (perpendiculaire au module).

Pour l'utilisation comme boussole, il s'agit de placer le capteur à l'horizontale (bien à plat sur une table, par exemple). L'orientation horizontale du champ magnétique (donc l'orientation de la résultante des composantes x et y) représente l'angle que fait l'axe x du capteur par rapport au nord.

Branchement du capteur HMC5883L à l'Arduino Uno

Commençons par brancher le module HCM5883L à l'Arduino. Comme nous le verrons, il sera utile de tester et de calibrer ce capteur, et ce n'est qu'ensuite que j'ajouterai l'afficheur LCD.


Mon module HMC5833 comporte un régulateur de tension et des résistances de tirage, il se branche donc à l'Arduino de la façon suivante:

VCC du module HMC5833 ----- 5V de l'Arduino
GND du module HMC5833 ---- GND de l'Arduino
SCL du module HMC5833 ---- A5 de l'Arduino Uno
SDA du module HMC5833 ----- A4 de l'Arduino Uno
RDY du module HMC5833 ---- pas connectée

Calibration nécessaire!

Faisons un petit test pour vérifier la fiabilité des mesures prises par le capteur: on place le capteur à plat sur une table: on le fait lentement tourner sur lui-même sur au moins un tour complet tout en mesurant les 3 composantes du champ magnétique. J'ai utilisé le sketch ci-dessous (basé sur un sketch publié par l'équipe de Sparkfun) pour enregistrer les 3 composantes du champ magnétique, que j'ai ensuite copiées dans un tableur.



Si les mesures sont correctes, le graphique de la composante y en fonction de la composante x devrait former un cercle centré autour de la valeur 0. Quant à la composante z, elle devrait demeurer constante.

Mais voici ce que j'ai obtenu:


Ça ne va pas du tout!  Les données forment une ellipse plutôt qu'un cercle, ce qui signifie qu'un même champ magnétique ne génère pas la même valeur numérique selon qu'il est mesuré par le capteur x ou par le capteur y. De plus, les mesures du capteur x ne sont pas réparties de façon symétrique autour de 0, ce qui signifie qu'un même champ magnétique ne génère pas la même mesure (en valeur absolue) selon qu'il est orienté dans le sens positif ou dans le sens négatif de l'axe.

Dans ce cas précis, x a varié entre -561 et -63, alors que y a varié entre -263 et +242. Quant à la composante z, qu'on ne voit pas sur le graphique, elle est demeurée presque constante, tel que prévu, fluctuant entre -613 et -587.

Pour faciliter la prise des mesures utiles à la calibration, j'ai légèrement modifié le sketch afin qu'il affiche la valeur minimale et la valeur maximale de x et y pendant une rotation complète du module:


En faisant à nouveau tourner le capteur à plat sur une table, ce deuxième sketch a affiché les informations suivantes:

xmin: -564     xmax: -62     ymin: -277     ymax: 254     zmin: -616     zmax: -606

(ce qui confirme approximativement les valeurs constatées dans le test précédent).

Nous pouvons maintenant utiliser la fonction "map" d'Arduino pour redistribuer nos valeurs entre une valeur minimale de -1000 et une valeur maximale de 1000, selon les deux axes (cette valeur de 1000 est arbitraire, mais nous ne nous intéressons qu'à l'orientation du champ magnétique; nous devons simplement nous assurer que l'échelle est la même dans les 2 directions):

       xcalibree = map(xbrut, xmin, xmax, -1000, 1000);
       ycalibree = map(ybrut, ymin, ymax, -1000, 1000);

En utilisant à nouveau le premier sketch de ce billet, nous réglons la constante "calibration" à 1, et nous assignons les valeurs qui conviennent à notre capteur pour les constantes xmin, xmax, ymin et ymax.




Nouvelle prise de mesure, et transfert des données dans un tableur, après calibration:


Voilà qui est beaucoup mieux: après calibration, les deux capteurs x et y mesurent un champ magnétique maximal de 1000. La résultante de x et y (le rayon du cercle) est la même peu importe l'orientation du module. Lorsque la valeur en x est maximale, celle en y est nulle, etc.

Ajout de l'afficheur LCD

Pour créer notre boussole, il ne reste plus qu'à ajouter l'afficheur LCD; le circuit est le même que lors de mes utilisations précédentes de cet afficheur; j'utilise un circuit intégré 4050 pour abaisser à 3,3 V la communication entre l'Arduino et l'afficheur.



  • La broche VCC de l'afficheur et la broche 1 du 4050 sont branchés à la sortie 3.3 V de l'Arduino.
  • La broche GND de l'afficheur et la broche 8 du 4050 sont branchés à la broche GND de l'Arduino.
  • La broche 3 de l'Arduino est branchée à la broche 3 du 4050
  • La broche 4 de l'Arduino est branchée à la broche 5 du 4050
  • La broche 5 de l'Arduino est branchée à la broche 7 du 4050
  • La broche 11 de l'Arduino est branchée à la broche 14 du 4050
  • La broche 13 de l'Arduino est branchée à la broche 11 du 4050
  • La broche SCE ou CS de l'afficheur est branchée à la broche 4 du 4050
  • La broche RST de l'afficheur est branchée à la broche 2 du 4050
  • La broche D/C de l'afficheur est branchée à la broche 6 du 4050
  • La broche DN (MOSI) ou DIN de l'afficheur est branchée à la broche 15 du 4050
  • La broche SCLK ou CLK de l'afficheur est branchée à la broche 12 du 4050
  • La broche LED de l'afficheur n'est pas branchée (je n'avais pas besoin du rétroéclairage).

Rien n'a changé en ce qui concerne le capteur magnétique:

  • VCC du module HMC5833 ----- 5V de l'Arduino
  • GND du module HMC5833 ---- GND de l'Arduino
  • SCL du module HMC5833 ---- A5 de l'Arduino Uno
  • SDA du module HMC5833 ----- A4 de l'Arduino Uno
  • RDY du module HMC5833 ---- pas connectée


Sketch de la boussole

Ce dernier sketch est assez similaire aux précédents, mais plutôt qu'afficher les composantes du champ magnétique dans le moniteur série, ces composantes servent à tracer sur l'écran LCD une flèche qui pointe vers le nord (le sketch est conçu en supposant que l'axe x du capteur pointe vers le côté droit du LCD).

Attention: pour que la boussole fonctionne correctement, il est important que vous écriviez les constantes appropriées pour la calibration de votre capteur HMC5883 (xmin, xmax, ymin, ymax). Vous devez également trouver l'angle de déclinaison de l'endroit où vous vous trouvez, et mettre la bonne valeur (en radians) dans la constante "declinaison".



Modifications envisageables:

Il est possible que le module HMC5883L nécessite de fréquentes recalibrations: on pourrait envisager d'insérer la procédure de calibration à l'intérieur du sketch de la boussole. En appuyant sur un bouton (où à chaque démarrage du sketch), on afficherait un message à l'écran demandant d'effectuer une rotation complète de la boussole afin de redéfinir les valeurs à utiliser lors du calcul de calibration. De plus, on pourrait surveiller la composante z du champ magnétique pour s'assurer que la boussole est bien tenue à l'horizontale (l'écran pourrait indiquer que la boussole est trop inclinée pour que la mesure soit fiable).

Yves Pelletier   (TwitterFacebook)

1 commentaire:

  1. Encore une fois BRAVO pour ce montage et les explications qui s 'en rapportent.
    bonne continuation.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...