samedi 27 août 2011

Démontage d'un kymographe

La semaine dernière, j'ai eu le plaisir de trouver quatre kymographes à côté des poubelles d'une école, chacun portant l'inscription "à jeter".  Je me suis évidemment empressé de les réquisitionner.  Bien sûr, je n'ai aucunement besoin de cet antique instrument de laboratoire à la maison (et surtout pas en quatre exemplaires), mais j'avais remarqué la présence de deux potentiomètres, d'un interrupteur rotatif, d'un interrupteur à levier (de fort bonne qualité) et de cinq connecteurs pour fiches bananes (binding posts) que je pourrais récupérer afin de les utiliser dans d'autres projets;  j'étais aussi très curieux de voir ce qu'il y avait d'autre à l'intérieur.

J'ai été particulièrement impressionné par l'arbre de transmission, qui permet de régler la vitesse de rotation du cylindre:  il est constitué d'une douzaine de roues dentées métalliques, toutes du même pas, qui me seront certainement utiles un jour.

Vous pouvez agrandir les photos en cliquant dessus.




1 commentaire:

  1. Par pure curiosité c'est mis en mouvement avec quel type de moteur ?

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...