dimanche 2 septembre 2018

Livre: Arduino, Apprivoisez l'élecronique et le codage



Arduino: Apprivoisez l'électronique et le codage
par Jean-Christophe Quetin
Éditions ENI (Collection La Fabrique), 2018
428 pages

Il est difficile de ne pas s'enthousiasmer devant la jeune collection "La Fabrique" des Éditions ENI, qui comporte déjà quelques bons ouvrages sur l'Arduino.  Certains sont très spécialisés (je pense entre autres à Arduino: Faites-le jouer au train, à paraître en octobre) ou s'adressent à un public déjà expérimenté (Arduino: S'exercer au prototypage électronique de Cédric Doutriaux).

"Arduino: Apprivoisez l'électronique" par Jean-Christophe Quetin entrerait plutôt dans la catégorie "manuel général à l'usage du débutant".  Le genre de livre que vous achetez au moment où vous souhaitez vous initier à l'Arduino, et auquel vous continuerez de vous référer à mesure que vous progresserez dans le domaine.

Je le recommande aux débutants, puisqu'il ne présuppose pas de connaissances préalables en électronique ou en programmation.  Si vous ne savez pas faire la différence entre une LED et un condensateur, ça vous sera expliqué.  Vous n'avez pas la moindre idée de ce que signifie l'expression "digitalWrite(LEDROUGE, HIGH);"?  On va vous l'expliquer aussi.  Environ la moitié du livre est consacrée aux concepts de base et à des projets simples impliquant essentiellement des LEDs, des boutons et des potentiomètres.  De plus, tout le langage Arduino est résumé de façon bien ordonnée dans le dernier chapitre.

La deuxième moitié du livre est consacrée à des capteurs et actionneurs plus spécialisés, mais très largement utilisés: photorésistance, capteur de température, télémètre à ultrasons, moteurs, afficheurs, cartes SD, etc.  Les différentes façons d'établir une communication entre deux cartes Arduino sont regroupées dans un même chapitre: I2C, liaison série, bluetooth, radio 433 MHz, infrarouge, ethernet, Wi-Fi (mais rien sur le populaire NRF24L01, toutefois).  On vous présente aussi quelques alternatives au classique Arduino Uno, comme l'ESP8266, l'ATTiny85 ou la fabrication de votre propre clone d'Arduino Uno.

Bref, de quoi vous occuper pendant plusieurs mois, jusqu'à ce que vous ne soyez plus du tout débutant.

Vous me ferez peut-être remarquer (avec raison) que des livres pour s'initier à l'Arduino, il y en a déjà bien d'autre.  Alors celui-ci, qu'est-ce qu'il a de particulier?
  • L'approche pédagogique est efficace et élégante.  Le lecteur acquiert progressivement de nouvelles connaissances en réalisant une suite de mini-projets concrets ordonnés de façon logique.  Chaque nouveau projet est une occasion d'apprendre un nouvel élément. Par exemple, les conditions (if, switch...case) et les différents types de boucles (while, do...while, for...) sont présentées au moment où elles se révèlent utiles dans un projet qui consiste à varier la luminosité d'une LED par PWM;  les tableaux (arrays) sont expliqués au moment de jouer une mélodie avec la fonction tone;  les registres à décalage sont présentés au moment de piloter un afficheur à 7 segments.  En ce qui me concerne, ce mode d'apprentissage est optimal.
  • Il va droit au but.  Vous y trouverez les informations nécessaires pour faire fonctionner les montages courants (incluant un schéma Fritzing et un exemple de code), mais les digressions non-essentielles sont rares. Avantage ou inconvénient?  Ça dépend du lecteur.  Je suppose que certaines personnes pourraient regretter l'absence de certaines informations complémentaires.
  • Les projets présentés sont très classiques: simulation de feux de circulation, jeu Simon (mémorisation musicale)...ce sont des applications éducatives déjà bien éprouvées qu'on retrouve dans d'autres livres et, bien sûr, sur de nombreux sites internet.  Au départ, je croyais que le "piano banane" était une création de l'auteur, mais non: Google m'a prouvé qu'il s'agit d'un projet bien connu déjà réalisé par des tas de gens.  L'auteur n'a pas tenté d'être original à tout prix en proposant un "piano raisin" ou des feux pour piétons contrôlables par une banane, si vous voyez ce que je veux dire.  Pour cette raison, j'hésiterais à conseiller ce livre à quelqu'un qui possède déjà d'autres livres sur l'Arduino.  (Seule exception notable:  11 pages sont consacrées à la Kitco, petite console de jeu dont je ne me souviens pas avoir entendu parler auparavant, et qui se voit ici accorder autant d'importance que l'ATTiny85,  l'ESP8266 ou le Leonardo.)
  • Le style de codage est uniforme tout le long du livre: les commentaires ainsi que les noms des variables et des routines sont en français; le nom des constantes est en majuscule et le noms des variables est en minuscules, etc. 
  • Comme les autres livres de la même collection, il a été écrit en français par un auteur francophone. En pratique, ça n'ajoute peut-être rien à la qualité intrinsèque de l'ouvrage, mais ça me semble quand même plus sympa que la traduction d'un livre précédemment publié dans une langue étrangère.
Pour terminer, je souligne quelques imperfections mineures:
  • J'ai remarqué à plus d'un endroit l'utilisation de l'expression "un courant de 5 V". Hérésie!!! (C'est bien sûr la tension qui est de 5 V.  Le courant, lui, se mesure en ampères.)
  • Je doute fortement que quelqu'un qui ne sait pas déjà comment piloter un moteur pas à pas avec une carte Arduino puisse apprendre à le faire en lisant les quelques lignes qui sont consacrées à ce sujet...il n'y a ni schéma de montage, ni indication sur la façon de brancher le moteur. C'est d'autant plus troublant que, dans les pages précédentes, le moteur à courant continu et le servomoteur sont couverts adéquatement.
  • Dans la version imprimée, les schémas Fritzing ne sont pas en couleur, ce qui complique parfois l'interprétation des schémas les plus complexes.
Si vous le désirez, vous pouvez feuilleter le livre sur le site web de la maison d'édition.

Yves Pelletier   (TwitterFacebook)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...