samedi 5 juin 2021

Mesurer la température et l'humidité relative avec un DHT22 (AM2302) et un Raspberry Pi Pico

Le capteur DHT22 (également connu sous l'appellation AM2302) est conçu pour mesurer la température ambiante ainsi que l'humidité relative de l'air. Dans cet article, nous le branchons à un Raspberry Pi Pico programmé en MicroPython. Pendant que nous y sommes, nous en profiterons pour calculer le point de rosée et l'indice humidex.


Connexions

J'ai utilisé un module prêt à l'emploi qui comporte, en plus du capteur, une résistance et un condensateur.

Ce module ne comporte que 3 connecteurs: + et - pour l'alimentation, et OUT pour la transmission du signal.

  • Broche + du DHT22: sortie 3,3 V du Raspberry Pi Pico
  • Broche OUT du DHT22: broche GP15 du Raspberry Pi Pico
  • Broche - du DHT22: broche GND du Raspberry Pi Pico


Installation du pilote DHT22

Daniel Perron a publié un pilote MicroPython pour le DHT22 qui utilise de façon très efficace la fonctionnalité PIO (programmable input/output) du Raspberry Pi Pico. 

Le fichier "DHT22.py" doit être installé dans le Raspberry Pi Pico.



Script

Voici un exemple qui affiche à chaque seconde le résultat de la mesure de température et d'humidité. J'ai ajouté le calcul du point de rosée et de l'humidex.


-
-

Point de rosée et indice humidex

Connaissant la température et l'humidité relative, la formule de Heinrich Gustav Magnus-Tetens permet de calculer le point de rosée (il s'agit de la température sous laquelle la vapeur d'eau contenue dans l'air se condense sur les surfaces):



Dans le script, j'ai calculé α(T,RH) à la ligne 26, puis je l'ai utilisée à la ligne 49 pour le calcul du point de rosée (ligne 27).

Finalement, j'ai calculé l'indice humidex (ligne 30) grâce à l'équation mise au point par Masterton et Richardson:


À lire également

  • De façon plus particulière, si vous désirez fabriquer une mini station météo avec votre Raspberry Pi Pico, l'ajout d'un BMP180 vous permettrait de mesurer également la pression atmosphérique.


Yves Pelletier (TwitterFacebook)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire